Filtrer les résultats
Yaka top banque

TOP des meilleures banques pour interdit bancaire !

Vous êtes interdit bancaire ? On a des comptes bancaires !

Être interdit bancaire, quelle qu'en soit la cause, provoque tout un ensemble de situations désagréables au quotidien, et cela peut même aller jusqu'à l'exclusion du système bancaire. Mais il faut bien un compte bancaire pour recevoir son salaire et domicilier ses prélèvements, cependant beaucoup de banque refuse les personnes en situation d'interdiction bancaire, alors on vous a préparé un comparatif des meilleurs comptes et cartes de paiement pour interdit bancaire !

 Lire la suite
Sélectionnez vos filtres ci-dessous :
 
Avec agence
Nickel
9.3 sur 10
carte bancaire NickelNickel
carte bancaire Nickel
Nickel
A partir de 0.00€ / mois A partir de 0.00€ / mois Voir toutes les cartes 
carte bancaire Nickel
    • Meilleure offre : Nickel standard
    • Tenu de compte : 25.00€/an
    • Dépôt initial : 0€
    • A partir de 0.00€ / mois
    • Avantages Nickel  9.3/10
    • Avec agence BNP paribas
    • Interdit bancaire accepté
    • Dépôt d'espèces chez un buraliste
 
Toutes les cartes et Infos 
 
Toutes les cartes et Infos 
Bunq
8.7 sur 10
carte bancaire BunqBunq
carte bancaire Bunq
Bunq
A partir de 2.99€ / mois A partir de 2.99€ / mois Voir toutes les cartes 
carte bancaire Bunq
    • Meilleure offre : Easy bank
    • Tenu de compte : 0.00€/an
    • Dépôt initial : 0€
    • A partir de 2.99€ / mois
    • Avantages Bunq  8.7/10
    • Jusqu'à 3 cartes incluses
    • Épargne rémunérée
    • Compte joint possible
 
Toutes les cartes et Infos 
 
Essai gratuit de 30 jours* Voir l'offre
* Offre de bienvenue : Essai gratuit de 30 jours
* Offre de bienvenue Bunq : Essai gratuit de 30 jours Toutes les cartes et Infos 
Sogexia
8.6 sur 10
carte bancaire SogexiaSogexia
carte bancaire Sogexia
Sogexia
A partir de 0.00€ / an A partir de 0.00€ / an Voir toutes les cartes 
carte bancaire Sogexia
    • Meilleure offre : Mastercard classic
    • Tenu de compte : 0.00€/an
    • Dépôt initial : 0€
    • A partir de 0.00€ / an
    • Avantages Sogexia  8.6/10
    • Virements instantanés
    • Terminal de paiement
    • Affacturage
 
Toutes les cartes et Infos 
 
Toutes les cartes et Infos 
Notre choix ECOLO
Helios
8.5 sur 10
carte bancaire HeliosHelios
carte bancaire Helios
Helios
A partir de 6.90€ / mois A partir de 6.90€ / mois Voir toutes les cartes 
carte bancaire Helios
    • Meilleure offre : Compte courant
    • Tenu de compte : 0.00€/an
    • Dépôt initial : 0€
    • A partir de 6.90€ / mois
    • Avantages Helios  8.5/10
    • Néobanque écologique
    • Financements responsables
    • Notifications en temps réel
 
Toutes les cartes et Infos 
 
Toutes les cartes et Infos 
N26
8.5 sur 10
carte bancaire N26N26
carte bancaire N26
N26
A partir de 4.90€ / mois A partir de 4.90€ / mois Voir toutes les cartes 
carte bancaire N26
    • Meilleure offre : N26 smart
    • Tenu de compte : 0.00€/an
    • Dépôt initial : 0€
    • A partir de 4.90€ / mois
    • Avantages N26  8.5/10
    • Virement instantané
    • Catégorisation des dépenses
    • Licence bancaire
 
Toutes les cartes et Infos 
 
Toutes les cartes et Infos 
Notre choix ECOLO
OnlyOne
8.4 sur 10
carte bancaire OnlyOneOnlyOne
carte bancaire OnlyOne
OnlyOne
A partir de 6.00€ / mois A partir de 6.00€ / mois Voir toutes les cartes 
carte bancaire OnlyOne
    • Meilleure offre : Compte impact
    • Tenu de compte : 0.00€/an
    • Dépôt initial : 0€
    • A partir de 6.00€ / mois
    • Avantages OnlyOne  8.4/10
    • Néobanque écologique
    • Agrégation de comptes bancaires
    • Notifications en temps réel
 
Toutes les cartes et Infos 
 
Toutes les cartes et Infos 
Notre coup de cœur
Lydia
8.4 sur 10
carte bancaire LydiaLydia
carte bancaire Lydia
Lydia
A partir de 4.90€ / mois A partir de 4.90€ / mois Voir toutes les cartes 
carte bancaire Lydia
    • Meilleure offre : Standard lydia+
    • Tenu de compte : 0.00€/an
    • Dépôt initial : 0€
    • A partir de 4.90€ / mois
    • Avantages Lydia  8.4/10
    • Cagnottes sans commissions
    • Cartes bancaires virtuelles
    • Comptes partagés à 2 et +
 
Toutes les cartes et Infos 
 
Toutes les cartes et Infos 
29.90 € la première année !
Veritas Card
8.0 sur 10
carte bancaire Veritas CardVeritas Card
carte bancaire Veritas Card
Veritas Card
A partir de 128.90€ / an A partir de 128.90€ / an Voir toutes les cartes 
carte bancaire Veritas Card
    • Meilleure offre : Mastercard gold
    • Tenu de compte : 12.00€/an
    • Dépôt initial : 0€
    • A partir de 128.90€ / an
    • Avantages Veritas Card  8.0/10
    • Service Client en français
    • Recharge facile
    • RIB Français
 
Toutes les cartes et Infos 
 
29.90 € la première année !* Voir l'offre
* Offre de bienvenue : 29.90 € la première année !
* Offre de bienvenue Veritas Card : 29.90 € la première année ! Toutes les cartes et Infos 
Parfait pour les voyageur
PCS
8.0 sur 10
carte bancaire PCSPCS
carte bancaire PCS
PCS
A partir de 9.90€ / an A partir de 9.90€ / an Voir toutes les cartes 
carte bancaire PCS
    • Meilleure offre : Pcs chrome
    • Tenu de compte : 0.00€/an
    • Dépôt initial : 0€
    • A partir de 9.90€ / an
    • Avantages PCS  8.0/10
    • Rechargement en ligne ou buraliste
    • Interdit bancaire accepté
    • Sans frais de change
 
Toutes les cartes et Infos 
 
Toutes les cartes et Infos 
Revolut
8.0 sur 10
carte bancaire RevolutRevolut
carte bancaire Revolut
Revolut
A partir de 0.00€ / mois A partir de 0.00€ / mois Voir toutes les cartes 
carte bancaire Revolut
    • Meilleure offre : Standard
    • Tenu de compte : 0.00€/an
    • Dépôt initial : 0€
    • A partir de 0.00€ / mois
    • Avantages Revolut  8.0/10
    • Programme de casback
    • Open Banking
    • Multi devises
 
Toutes les cartes et Infos 
 
Toutes les cartes et Infos 
Viabuy
7.5 sur 10
carte bancaire ViabuyViabuy
carte bancaire Viabuy
Viabuy
A partir de 19.90€ / an A partir de 19.90€ / an Voir toutes les cartes 
carte bancaire Viabuy
    • Meilleure offre : Mastercard debit black
    • Tenu de compte : 19.90€/an
    • Dépôt initial : 0€
    • A partir de 19.90€ / an
    • Avantages Viabuy  7.5/10
    • Inscription facile et rapide
    • Une seule offre
    • SEPA/SOFORT/Giropay etc..
 
Toutes les cartes et Infos 
 
Toutes les cartes et Infos 
vivid
7.5 sur 10
carte bancaire vividVivid
carte bancaire vivid
Vivid
A partir de 9.90€ / an A partir de 9.90€ / an Voir toutes les cartes 
carte bancaire vivid
    • Meilleure offre : Vivid prime
    • Tenu de compte : 0.00€/an
    • Dépôt initial : 0€
    • A partir de 9.90€ / an
    • Avantages vivid  7.5/10
    • Virement instantané
    • Cashback avantageux
    • Crypto-monnaies fractionnées
 
Toutes les cartes et Infos 
 
Toutes les cartes et Infos 
Monese
6.5 sur 10
carte bancaire MoneseMonese
carte bancaire Monese
Monese
A partir de 0.00€ / an A partir de 0.00€ / an Voir toutes les cartes 
carte bancaire Monese
    • Meilleure offre : Simple
    • Tenu de compte : 0.00€/an
    • Dépôt initial : 0€
    • A partir de 0.00€ / an
    • Avantages Monese  6.5/10
    • Tarifs attractifs
    • Frais réduits à l’étranger
    • 3 offres au choix
 
Toutes les cartes et Infos 
 
Toutes les cartes et Infos 
L'interdiction bancaire en France ! 
L'interdiction bancaire est une situation que personne ne souhaite vivre. Elle peut causer de nombreux désagréments et impacter votre vie quotidienne. Dans cet article, nous allons explorer en détail l'interdiction bancaire, ses causes, ses conséquences, et comment s'en sortir.

1/ Définition de l'interdiction bancaire

L'interdiction bancaire est une mesure prise par la Banque de France à l'encontre d'un individu suite à un incident de paiement. Cela peut résulter d'un chèque sans provision, d'un non-remboursement de crédit ou encore d'une utilisation abusive de la carte bancaire. Lorsqu'une personne est en interdiction bancaire, elle se retrouve inscrite au Fichier Central des Chèques (FCC) et au Fichier national des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers (FICP).

2/ Les causes de l'interdiction bancaire

L'interdiction bancaire peut survenir pour diverses raisons, liées à l'inscription dans l'un des deux principaux fichiers tenus par la Banque de France : le FCC (Fichier Central des Chèques) et le FICP (Fichier National des Incidents de Remboursement des Crédits aux Particuliers). Explorons plus en détail les origines et les implications de ces inscriptions.

Incidents de paiement et chèques sans provision

L'une des raisons les plus courantes menant à une interdiction bancaire est l'émission de chèques sans provision, autrement dit, émettre un chèque alors que les fonds disponibles sur le compte sont insuffisants pour le couvrir. Émettre un seul chèque sans provision d'un montant supérieur à 15 euros suffit pour être inscrit au FCC. La banque informe alors le client par courrier et lui donne 30 jours pour régulariser. À défaut, le client est déclaré interdit bancaire pour cinq ans, sauf si la situation est régularisée plus tôt. Dans ce cas, il doit rendre tous ses chéquiers à la banque et surtout s'abstenir d'émettre de nouveaux chèques sous peine de sanctions judiciaires graves.

Les conséquences de crédit impayé

Une autre raison pouvant mener à une interdiction bancaire est le défaut de remboursement de crédits. Ne pas régler deux échéances consécutives d'un prêt, ou accumuler un retard de paiement de plus de 60 jours, entraîne une inscription au FICP. De même, déposer un dossier de surendettement ou abuser de son découvert bancaire peut mener à cette situation. Une inscription au FICP est valable pour une durée de cinq ans maximum si les impayés ne sont pas régularisée avant, tout comme pour un chèque impayé.

Autres motifs d'inscription aux fichiers des incidents de paiements

Certains autres comportements, tels que l'utilisation abusive de la carte bancaire ou l'abus du droit au compte, peuvent également justifier une inscription dans les fichiers de la Banque de France. Bien que moins fréquents, ces agissements peuvent conduire à des conséquences similaires à celles de l'interdiction bancaire, telles que la fermeture du compte, le changement des conditions du compte ou le refus d'octroi de crédit.

Note :En cas de surendettement, la période de l'interdiction bancaire peut être étendue jusqu'à sept ans. Dans ce cas de figure particulier, l'inscription empêche la souscription à de nouveaux crédits, mais n'interdit pas l'utilisation de chèques ou de cartes bancaires.

Plus d'informations légales sur le site de la Banque de France : Les fichiers d'incidents bancaires

3/ Conséquences de l'interdiction bancaire

Subir une interdiction bancaire a des répercussions significatives sur la vie d'une personne, allant de restrictions bancaires sévères à des obstacles dans l'obtention de crédits, sans oublier les complications dans la gestion du quotidien et les démarches administratives. Il est intéressant de noter que les banques en ligne et les néobanques apportent des solutions alternatives aux personnes dont l'accès aux services bancaires traditionnels est restreint.

Combien de temps dure l'interdiction bancaire ?

La durée maximale de l'interdiction bancaire en France sans régularisation est de 5 ans, après ce délai la banque de France lève automatiquement le fichage dans l'ensemble des fichiers concernés dont elle a la charge. Permettant ainsi de retrouver le droit d'ouvrr un compte, émettre des chèques, faire des crédits, etc.

Restrictions bancaires et impacts sur les moyens de paiement

Un individu frappé d'interdiction bancaire est contraint de remettre tous ses chéquiers à la banque et est interdit d'émettre des chèques sur l'ensemble de ses comptes bancaires, risquant des sanctions pénales en cas de non-respect. Ses droits de découvert autorisé peuvent être supprimés, et sa carte bancaire annulée ou remplacée par un modèle à autorisation systématique uniquement. L'individu doit alors se tourner vers d'autres formes de paiement, telles que les espèces, les virements, les prélèvements, ou les cartes prépayées, souvent moins commodes et souvent plus onéreux que les méthodes traditionnelles.

Les répercussions sur l'accès au crédit

Accéder à un prêt s'avère difficile, voire impossible pour l'interdit bancaire, que ce soit dans le but de financer un projet, pallier un imprévu ou restructurer ses dettes. Les banques et les organismes de crédit, après consultation des fichiers de la Banque de France, rejettent généralement les demandes des personnes fichées. Cependant, quelques alternatives telles que le microcrédit social, le prêt sur gage, ou le crédit entre particuliers restent accessibles.

Effets sur la gestion quotidienne et les démarches administratives

Être interdit bancaire implique de relever plusieurs défis au quotidien et dans les procédures administratives. Il est nécessaire d'ajuster son budget à ses nouveaux moyens de paiement, de prévenir les frais bancaires liés à divers incidents ou services, et de gérer les relances de créanciers. L'interdit bancaire est aussi amené à suivre des démarches spécifiques pour normaliser sa situation, telles que contacter sa banque, rembourser ses dettes, solliciter la levée de l'interdiction, ou encore consulter les fichiers de la Banque de France. Le recours à des associations ou à des professionnels du domaine du surendettement peut s'avérer utile.

4/ Comment sortir de l'interdiction bancaire

Sortir de l'interdiction bancaire est certes une épreuve, mais avec de la détermination et de la rigueur, c'est tout à fait réalisable. Voici les étapes clés pour régulariser votre situation et récupérer la faculté d'émettre des chèques et souscrire des crédits.

Remboursement des dettes et régularisation des incidents

Pour ne plus être frappé d'interdiction bancaire, il faut tout d'abord régler les sommes dues lier aux incidents de paiement. Cela inclut le paiement intégral des chèques émis sans provision, des frais associés et des pénalités, le cas échéant.

Régularisation de chèque impayé, deux solutions possibles :

1- Régler le montant du chèque sans provision auprès de votre créancier qui devra en contre-parti vous restituer le chèque impayé que vous transmettrez à votre banque pour régularisation.

2- La deuxième méthode consiste à demander à votre banque de bloquer la somme de vos chèques impayés sur un compte, cela a l'avantage de lever rapidement votre interdiction et si des chèques impayés ne sont pas représentés par vos créanciers, vous récupèrerez la somme correspondante sur votre compte après 1 an.

Note : la Banque de France peut lever votre interdiction bancaire, sous deux jours ouvrés après régularisation de chèque sans provision.

Contacter le support client de sa banque et la médiation bancaire

Si vous rencontrez des difficultés pour rembourser vos dettes, tournez-vous vers le service client de votre banque. Ce dernier gère vos finance au travers de votre compte bancaire il peut donc vous proposer une solution de paiement adaptée, une réduction des frais ou une facilité de caisse.

Procédures de contestation et recours possibles

Si vous jugez votre inscription au FCC ou au FICP injustifiée ou erronée, vous avez le droit de la contester auprès de la Banque de France ou en justice. Fournissez les documents prouvant votre bonne foi, comme un relevé bancaire ou une attestation de régularisation. Vous pouvez également solliciter la suppression anticipée de votre nom des fichiers si votre situation financière s'est améliorée ou si les dettes ont été annulées. Divers recours juridiques, tels que le référé, la procédure de rétablissement personnel ou la commission de surendettement, sont aussi envisageables pour suspendre ou annuler l'interdiction bancaire.

Le rôle de la Banque de France dans la levée de l'interdiction

La Banque de France est au cœur du processus de levée de l'interdiction bancaire. Elle gère les fichiers d'incidents, informe les individus de leur situation, valide les demandes de régularisation et effectue la suppression des inscriptions. Elle est aussi une ressource précieuse en conseils et informations pour les personnes interdites bancaires, orientant ces dernières vers des organismes compétents. La Banque de France assure aussi le bon fonctionnement de la procédure, dite, de droit au compte, garantissant l'accès à un compte bancaire et aux services bancaires essentiels, même en situation d'interdiction.

5/ Quelles solutions pour avoir un compte bancaire ?

Hormis le fait de régulariser votre situation, il existe deux solutions pour retrouver un compte bancaire fonctionnel.

1-Le droit au compte

Cette procédure est assez contraignante, premièrement, il faut demander l'ouverture d'un compte bancaire à une banque qui vous la refusera, le plus compliqué arrive à ce moment-là, car il faudra obtenir une lettre de refus de la banque pour pouvoir demander avec cette dernière à la banque de France la désignation d'une banque dans le cadre de la loi et du droit au compte. La difficulté d'obtenir une attestation de refus d'ouverture de compte, vient du fait que souvent la banque de France désigne ensuite la banque qui a transmis la lettre de refus comme banque dans le cadre du droit au compte et celle-ci ne peut pas s'opposer à cette décision de la banque de France.

2-Les banques en ligne pour interdit bancaire

Aujourd'hui c'est le moyen le plus rapide, en effet, il est possible d'ouvrir un compte bancaire en ligne en quelques minutes seulement même pour un interdit bancaire, Sur cette page, nous vous avons sélectionné les meilleures néobanques acceptant les interdits bancaires afin de vous permettre de retrouver une carte de paiement, percevoir vos revenus ou encore gérer vos prélèvements. Les néobanques sont devenues une alternative crédible aux banques traditionnelles, à tel point que leurs clients ne sont pas tous interdits bancaires, loin de là ! Ces banques proposent tout un ensemble de fonctionnalisées innovantes et des services appréciables au quotidien !

6/ Nos conseils sur l'interdiction bancaire

Si vous êtes actuellement en interdiction bancaire ou craignez de l'être, il est important de ne pas tarder à agir. Entrez en contact avec votre banque, explorez les services et la flexibilité que peuvent offrir les banques en ligne et les néobanques, renseignez-vous sur vos droits et obligations, et suivez les étapes recommandées dans cet article. L'interdiction bancaire n'est pas inéluctable, et grâce à l'évolution du paysage bancaire, vous avez la capacité de renverser cette situation plus rapidement que vous ne le pensez.

Ecrit le 01-03-2024 par YakaBank - Modifié le 01-03-2024
yakabank

YakaBank à votre service !

Besoin d'une recherche personnalisée pour trouver votre nouvelle banque ?

Découvrez les meilleures banques correspondantes à votre profil !

SANS inscription, SANS E-mail, SANS téléphone... C'est immédiat et ANONYME !